• Recensement des petits détenteurs de porc et de sanglier à compter du 1er novembre 2018

    Communication du Préfet de la région des Hauts de France du 31/10/2018
     
    Le virus de la peste porcine africaine sévit actuellement dans plusieurs pays d’Europe. Plusieurs cas ont récemment été confirmés en Belgique sur des sangliers morts à proximité de la frontière française. Des mesures renforcées de contrôle ont été décidées.
     
    Il s’agit notamment de la suppression de la dérogation à l’obligation de déclaration pour les détenteurs d’un seul porc ou sanglier. Ainsi, à compter du 1er novembre 2018, l’obligation de déclaration s'étend à l’ensemble des détenteurs de porcin à partir d’un animal, y compris lorsqu’il est élevé exclusivement pour l’agrément ou l’auto-consommation. Elle sera à effectuer directement auprès de l’établissement de l’élevage (56 avenue Roger Salengro BP 80039 - 62051 Saint-Laurent-Blangy Cedex).
     
    Les détenteurs de sanglier sont également tenus de se déclarer, quel que soit l’effectif, même si cette obligation semble actuellement peu connue à ce jour.
     

    Partager